dimanche 2 septembre 2012

à lire

Lu ce matin un excellent article de Lordon, sur le site du Monde Diplomatique.
blog.mondediplo.net/2012-08-24/Conspirationnisme-la-paille-et-la-poutre

samedi 1 septembre 2012

le doute

En Europe le doute gagne les populations.
D’abord sur l’intérêt même de la construction européenne qui paraît de plus en plus opaque. Qui décide de quoi ? Qui puis-je interpeler en tant que citoyen ? Qui est responsable ou comptable de quoi ? L’opacité la plus totale s’exerce entre les citoyens européens et les institutions européennes. Certes les médias nous montrent quelques têtes comme Draghi, mais également Merkel, Rompuy, parfois Barroso, etc. qui n’ont ni des fonctions équivalentes ni des capacités de décision comparables.
Qu’est-il advenu du projet d’une Europe “modèle de civilisation” ? D’une Europe sociale et solidaire ? D’une Europe de la connaissance et du progrès ?
Au lieu de ces utopies qui n’ont servi qu’à vendre aux peuples une “constitution” inepte qui les asservit, l’on entend plus parler que de problèmes bancaires. Tout ce qui avait été acquis comme droits sociaux disparait. Les populations sont pressurisées pour sauver la grande finance internationale, pour “renflouer” les banques et les états qui leur avaient tendu la main.
Qui plus est, les merdias relaient un discours de culpabilisation contre les peuples : vous avez vécu au-dessus de vos moyens, vous ne réglez pas l’impôt, vous ne travaillez pas assez, votre productivité est lamentable, vous êtes trop payés, …
Alors votre comédie des sommets pour sauver l’euro, pour sauver une Europe qui n’est plus la nôtre, pour sauver surtout les banques, nous n’en avons plus rien à faire.
Quand nos “élites” européennes comprendront le fossé qui s’est creusé avec les peuples, il sera trop tard pour proposer des améliorations : le rejet sera trop fort.
Certes la guerre de classe entre les populations et les “élites” peut durer une dizaine d’années, mais plus elle durcira, plus les “élites” seront visées physiquement. Car les “corps intermédiaires” seront de moins en moins légitimes.
Prenez garde.